Retour sur la 3ème édition de l’Irréversible Festival

Retour sur la 3ème édition de l’Irréversible Festival

26/05/2019 Non Par Communiqué de presse

Des artistes solaires ont marqué l’édition 2019 du festival open air IRREVERSIBLE. Malgré la pluie de samedi, qui a donné au terrain de la zone industrielle de Monthey un petit air de Woodstock, les amateurs de pop et de rock ont pu s’en mettre plein les yeux et les oreilles.

Les deux scènes ont accueilli 12 groupes plus généreux les uns que les autres

Tout au long de ces deux soirées, l’ambiance bon enfant s’est nourrie de l’optimisme contagieux deTibZ, de l’énergie inépuisable d’Hyphen Hyphen, de la folk entrainante du groupe The Cavers, en passant par la brochette de tubes en technicolor de Julian Perretta et l’authenticité d’Eagle-Eye Cherry. Mystic SonsBlack Sea DahuOrkidéBarde & Orage ainsi que Sophie de Quay & the Waveguards ont également investi les lieux avant que les Genevois de Souvarof ne donnent à la manifestation son uppercut de fin.

Un festival évolutif

Eagle-Eye Cherry sur la scène de l’Irréversible Festival (©Morgane Raposo)

Comme durant les deux précédentes éditions, les organisateurs ont eu à cœur de faire se côtoyer talents confirmés et en devenir, du cru et internationaux, tout en offrant aux festivaliers une proximité avec les artistes plutôt rare dans le monde du spectacle. Cette année, le parti avait été pris de mettre de côté la soirée metal au profit d’une programmation plus grand public. L’augmentation du nombre d’abonnements pour les deux jours démontre que la formule a été appréciée. Toutefois, les spectateurs ont été moins nombreux qu’espéré : sur le week-end, environ 2’100 personnes ont fait le déplacement, la météo changeante ayant probablement freiné les ardeurs de certains.

Une nouvelle édition en 2020 ?

Le comité d’organisation se laisse un peu de temps pour faire le point avant de se prononcer. Le retour des partenaires principaux qui s’étaient engagés pour les trois premières éditions est positif. Une réflexion est en cours concernant la poursuite de ces collaborations, mais aussi quant à la formule du festival.