Cars 3, une aventure au-delà de mes attentes

Cars 3, une aventure au-delà de mes attentes

10/07/2017 0 Par Maurizio Iulianiello

Au cinéma le 2 août prochain, le nouveau Cars promet des sensations fortes aux spectateurs. 
Réalisé par Brian Fee, en charge du storyboard sur les deux premiers volets des aventures de Flash McQueen, Cars 3 prend un virage différent. Plus sombre, comme le laissait entendre le premier teaser en novembre 2016, cette aventure nous met face à la réalité du « jeunissme », à une époque où tout évolue très vite, on peut très rapidement se retrouver sur le carreau et être complètement dépassé. C’est ce qui arrive, au propre comme au figuré à notre héros.

Face à une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, Flash se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme, Cruz Ramirez, qui rêve elle aussi de victoire, lui sera d’un précieux secours… Et c’est ce qui m’a beaucoup plu dans ce troisième numéro de Cars, si la tendance actuelle est de crier contre les jeunes qui prennent, gentiment mais sûrement, notre place dans la société (après tout c’est le cycle naturel de la vie), McQueen se fait aider par Cruz et utilise sa sagesse qu’il mêle aux idées, dans l’air du temps, de son alliée pour rester dans la course sans pour autant la laisser sur le carreau, bien au contraire, il va lui donner la chance de sa vie. La morale est donc très bonne, nous sommes là pour nous entraider, de génération en génération.

Pour le reste, ce Cars 3 est très rythmé, plein d’humour, de clins d’oeil et de tendresse, je l’ai beaucoup aimé. Pour être honnête, je ne m’attendais pas à grand chose en allant le voir, si ce n’est de faire plaisir à mon fils (6 ans) qui est fan du 95 depuis longtemps, moi j’avais décroché avec le deuxième que je n’avais pas trouvé terrible. Mais là, force est de constater, que c’est du très bon divertissement pour les petits et les grands. J’ai été scotché par la dynamique, l’image, le travail graphique et la bande son. Du très bon Pixar quoi !