Astérix: Le Secret de la Potion magique

Astérix: Le Secret de la Potion magique

04/12/2018 0 Par Cindy Heiniger

Ce mercredi 5 décembre 2018, sort au cinéma un nouveau film d’animation, Astérix : Le Secret de la Potion magique.

Le druide Panoramix est à la recherche de gui, et il fait une chute. Il décide donc qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Il part à la conquête d’un druide gaulois, avec évidemment l’aide de ses fidèles amis, Astérix et Obélix. L’idée est de trouver un jeune druide talentueux à qui il pourra transmettre le Secret de la Potion Magique…

C’est Christian Clavier que l’on retrouve derrière les moustaches jaunes du guerrier gaulois, puisque Roger Carel avait annoncé en 2013 que Le Domaine des Dieux serait son dernier film. Roger Carel était la voix d’Astérix depuis les premiers dessins animés ! Christian Clavier est un bon choix, puisqu’il avait incarné Astérix dans les films Astérix contre César et également dans Mission Cléopâtre !

Dans les autres voix, on retrouve Bernard Alane derrière Obélix, Elie Semoun pour Cubitus, Florence Foresti qui double Bonemine et Alexandre Astier qui double Oursenplus et Huiledolix. 

Si l’histoire ne vous dit rien, c’est normal ! Ce n’est pas une histoire adaptée d’une bande-dessinée déjà existante. Le scénario a été écrit par Alexandre Astier, en collaboration avec Louis Clichy. Ils avaient déjà travaillés ensemble sur Astérix Le Domaine des Dieux, et les voilà réunis à nouveau !

Dans ce film d’animation, on voit aussi Jules César, mais il n’est pas au centre de l’histoire. Le film tourne plutôt autour du druide Panoramix, et il nous dévoile le monde gaulois en dehors du petit village d’Astérix. On en apprend aussi plus sur la jeunesse de Panoramix, et évidemment, sur sa célèbre potion !

Alexandre Astier a commencé par écrire un petit résumé de ce qu’il voulait faire, et il est allé voir Albert Uderzo, créateur d’Astérix. Il lui a proposé son projet, et Uderzo a accepté ! Il a donc laissé Alexandre Astier utiliser Astérix pour une nouvelle histoire. Astier était d’ailleurs surpris, parce qu’il pensait qu’Uderzo refuserait ! 

Fait intéressant également, Alexandre Astier a expliqué à Yann Barthès, en interview dans l’émission Quotidien comment le film se fabrique ! C’est assez rigolo de savoir, qu’ils commencent par enregistrer les voix ! Ils ont donc le texte, en règle générale, ils s’arrangent pour avoir les deux acteurs qui doivent communiquer ensemble pour enregistrer en même temps, mais ce n’est pas forcément toujours le cas. Et ils enregistrent sans image ! 
Il explique qu’ils font des voix, comme dans une fiction radio. Ils se collent autour des micros, ils enregistrent et quand à l’oreille c’est bon, ils donnent le son à l’animateur. C’est celui qui va animer la bouche des personnages, qui seront raccords avec les voix qu’il a reçues ! 

A la différence du doublage américain ! Aux Etats-Unis, le dessin-animé est produit de cette même manière, puis ils envoient la version finale en France; les comédiens français regardent l’image et doublent leur personnage en visionnant le film. 
Mais comme c’est un film français, il est produit directement juste, pour que les bouches et les expressions des personnages soient raccord avec ce qu’ils disent !